Medirest, de Compass Group, a développé 2 concepts de repas révolutionnaires pour combattre la sous-alimentation dans les hopitaux et les centres de soin.

 

La mission principale de Medirest est de fournir des repas sains et savoureux aux personnes hospitalisées ou résidents dans un centre de soin. Mais que se passe-t-il si, pour une raison quelconque, un patient ne peut pas ou ne veut pas manger ?

C'est la question que Luk Raymaekers, Operations Director de Medirest, et son équipe ont voulu résoudre il y a plusieurs années. Ils ont commencé par analyser les défis que notre personnel rencontrait en fournissant d'excellents services alimentaires dans l'industrie des soins de santé.

Beaucoup de patients ou résidents perdent la volonté ou la capacité de manger correctement. 

« En tant qu’experts dans le secteur du service de restauration, nous voulons de toute évidence partager nos connaissances avec nos clients ainsi que leur apporter les conseils et le soutien nécessaire. Par extension, nous voulons voir comment il était possible d’aider nos clients à fournir de meilleurs soins à leurs patients », explique Luk. « Et nous avons constaté que beaucoup de patients ou d'invités perdent la volonté ou la capacité de manger correctement. Les raisons sont multiples : certains ont perdu leur sens du goût, certains souffrent de problèmes de mastication ou de déglutition. Nous savons à quel point une bonne nutrition est essentielle pour contribuer au rétablissement du patient. Nous nous sommes donc immédiatement mis au travail pour trouver des solutions à ces problèmes. Après plusieurs tentatives et réflexions, nous avons finalement lancé notre plan en 10 étapes en 2017. »

Plan en 10 étapes pour lutter contre la sous-alimentation

Le plan en 10 étapes va bien au-delà des repas servis aux patients et résidents. Les chefs et les diététiciens de notre segment Medirest se réunissent avec les professionnels de la santé : médecins, infirmières, thérapeutes et directeurs. Ensemble, ils créent un schéma et un plan d'action, ils analysent la cuisine, le processus alimentaire dans son ensemble ainsi que les besoins et les habitudes des patients individuels.
« Nous examinons tout », ajoute Luk, « ce dont le patient ou résident a réellement besoin, en tenant compte des calories et des apports nutritionnels. Mais aussi la manière et l’endroit où il mange, s’il est nécessaire d'inverser les repas chauds et froids, ou encore de modifier la disposition de la salle ... Absolument tout afin d’améliorer les habitudes alimentaires et redonner l'appétit aux patients. Sans oublier que nous demandons continuellement du feedback, puisque le personnel soignant surveille les progrès du patient, et nous intervenons s’il s’avère que le plan doit être amélioré. »

Le concept LiMiMotion

Une partie du plan en 10 étapes peut consister à utiliser la solution LiMiMotion de Medirest pour aider les patients à manger.

Avec LiMiMotion (Liquid and Mixed Mealsolution), les patients reçoivent des repas personnalisés, selon leurs propres besoins et goûts sous forme liquide ou mixée.

LiMiMotion donne envie de manger, ce qui représente l’un des atouts principaux de notre stratégie. 

« La grande différence avec d'autres aliments mixés, c'est que les nôtres sont savoureux », dit Luk en souriant. « Et ce n’est pas un hasard. D’une part, LiMiMotion permet de solutionner les problèmes évidents de mastication ou de déglutition de certains patients, d’autre part elle se définit par une alimentation saine, nutritive et savoureuse comme en profitent les autres patients. La présentation est soignée et l’assiette est appétissante. Nous sommes loin des clichés, où on servait une purée écrasée sans goût. Les repas LiMiMotion donnent envie aux gens de manger, ce qui représente l’un des atouts principaux de notre stratégie. »

Les résultats sont extrêmement prometteurs. Dans plus de 70 % des cas, les clients retrouvent un poids stable après avoir suivi le plan en 10 étapes.

« Nous avions un patient au CPAS Hoogstraten », explique Luk avec une étincelle dans les yeux, « qui était alité ou en fauteuil roulant toute la journée. 3 mois après le début du plan en 10 étapes, il avait retrouvé assez de force pour se lever et même se promener un peu, pas à pas. C’est exactement le résultat que nous souhaitons obtenir et c’est pour cela que nous déployons tous nos efforts. »

Les chiffres montrent le rôle essentiel qu'une bonne nutrition joue dans l’amélioration ou le maintien de la santé des patients, tant mentalement que physiquement. Pour de nombreux patients, cela signifie retrouver une certaine indépendance et de l'espoir pour l'avenir.