(photo) A quoi ressemble un vrai restaurant d'entreprise du 21ème siècle!

“Des fritures, de la purée en sachet, du ketchup riche en sucre et de la viande contenant beaucoup de graisse.”
Il semble que même en 2021 ce soit encore l'image du secteur de la restauration que de nombreux profanes ont en tête. Des aliments gras, de la camelote bon marché, de la production de masse, ...

 

Le fait que j'ai pu lire ce qui précède dans un journal flamand de qualité m’a fait froncer les sourcils. Bien que… s’il arrive que j’ai un journaliste d'un média, par ailleurs absolument respectable, au bout du fil, j’ai toujours à expliquer ce qu'est exactement le secteur du food service.

Par contre je n’ai pas été surpris par le fait que la source soit un entrepreneur branché et passionné ayant de nouvelles ambitions dans ces mêmes food services. En effet, ces dernières années, il y a eu de nombreux entrepreneurs ambitieux qui, avec des projets intelligents sous le bras, se sont cassé les dents face à la réalité de notre secteur. De plus, au passage, ils ont ressenti le besoin d'offenser à des degrés divers les acteurs présents dans ce secteur.

Mais cette fois ci j’ai du mal à digérer et accepter car au bas de l'article, en caractères gras, il y avait ce one-liner pour lequel chaque journaliste «le fait»: « Beaucoup de restaurants d’entreprise ont des cuisines cancérigènes. Nous, nous offrons des aliments sains. »

Eh oui cela y figurait noir sur blanc: ‘des cuisines cancérigènes.

(photo) Employé de Compass préparant un repas LiMiMotion pour un convive ayant des problèmes de mastication.

Eh oui cela y figurait noir sur blanc: ‘des cuisines cancérigènes.’

Un mot dégoutant.
Et quelle façon dégoutante de se mettre en avant-plan personnellement ainsi  que ses projets.
Quel déni du travail fantastique que les entreprises de restauration et leurs 15000 employés dans ce pays fournissent chaque jour.

Nous avons contacté l'entrepreneur enthousiaste dont question ci-dessus et l’avons poliment demandé de présenter ses excuses, mais nous l'avons également invité à prendre un café (ou un thé) ayant comme objectif qu’il ait une vue derrière les coulisses de la restauration collective en 2021. La réalité et non pas l'impression qu’il a affichée à des fins commerciales dans le journal.
Pour une visite aussi à nos cuisines et un petit entretien avec nos chefs. Une occasion de discuter avec de vraies personnes de ce qui est vraiment important: notre passion commune pour une alimentation savoureuse et saine.

Il a résumé sa réponse en deux lignes, exprimant sa surprise que nous nous sentions visés et sa modeste satisfaction que nous partagions la même vision. Permettez-moi d’avoir de sérieux doutes sur les deux.

Compass a bel et bien une  ‘cuisine cancérigène’

Vous savez, même si cela ne nous viendrait jamais à l'esprit de l’attribuer une dénomination aussi ignoble et péjorative: nous avons bel en bien cette cuisine cancérigène!

Du moins quelques fois par an pendant une journée lorsque nos spécialistes de soins, nos nutritionnistes et nos chefs se réunissent et réfléchissent ensemble sur une alimentation pour ces personnes, qui suite à cette terrible maladie (ou autre affection), n'arrivent plus à manger de la vraie nourriture normale. Nous faisons du pain qu’un patient cancéreux trouve appétissant afin qu'il retrouve l’envie de manger. Où nous proposons des repas attrayants, savoureux, sains et comestibles afin que les personnes souffrant de troubles physiques alimentaires consomment des aliments et prennent des forces, au lieu de dépérir et s’affaiblir et ...

 

 

L'article dans le journal de qualité était bien épicé. Peut-être pour dissimuler que son contenu ne fût pas tellement alléchant!

 

Cuisine cancérigène! Ce n’est pas prendre en considération que nous sommes des êtres humains de chair et d’os, des vrais professionnels travaillant dans des cuisines réelles, employant des vrais chefs et sous-chefs et …
Des personnes qui sont davantage bien dressées que  formées dans leur métier et ayant été entraînées sérieusement en connaissance de produits, en  sécurité alimentaire, en créativité et en expérience client. Des personnes avec du métier! Elles ont de la passion pour leur métier et pour la nourriture qu'elles servent chaque jour sur de nombreuses assiettes dans des circonstances difficiles. Des aliments qui sont analysés et dégustés avant de pouvoir être dressés sur les assiettes.

Car saviez-vous cher entrepreneur et journaliste, que chaque recette que nous élaborons est examinée minutieusement par nos diététistes et par un forum de chefs?
Qu’ensuite après cet examen, chaque recette fait l’objet d’une analyse (externe) afin que nous puissions informer nos clients, dans les moindres détails au sujet des ingrédients, des valeurs nutritionnelles, des allergènes et même de l'empreinte carbonique?
Que ce sont de vrais chefs derrière les casseroles dans chacune de nos cuisines?

L'article dans le journal de qualité était bien épicé. Peut-être pour dissimuler que son contenu ne fût pas tellement alléchant.

Ceux ou celles qui veulent réellement savoir à quoi ressemble notre secteur sont toujours les bienvenu(e)s. Venez nous voir pour prendre un café (ou un thé) ou encore une salade savoureuse et saine de Tom & Della’s, notre propre marque haut de gamme. Ces salades sont préparées de manière artisanale à Eke par de vrais chefs! Et bien sûr aussi pour un échange d’idées concernant notre passion, la nourriture saine et délicieuse, et notre ambition d’élaborer les services de restauration du futur.

Je vous souhaite d’ores et déjà un bon appétit.

Johan Poelmans